Le lieu

Nous sommes en train de l’acheter ! Ce sera le centre de ce projet, ce qui permettra de le matérialiser. C’est une ancienne fermette de village de la Bassée, pas très grande, avec un garage et un terrain 1,3 ha qui — pour l’instant surtout une prairie très vide, mais on compte bien remédier à cela !

Nous n’y sommes pas encore, et l’aménagement est en cours de conception aussi donc dur d’en dire beaucoup, mais dans l’idéal, à la longue on aimerait y voir :


– Un jardin pédagogique
– Une cuisine pédagogique
– Un café-cantine
– Une programmation culturelle
– Un espace d’accueil

Quoi

Nous voulons créer une sorte de ferme pédagogique mais qui n’en est pas franchement une, mais plutôt une endroit qui montrerait « dans la vrai vie » et avec une approche pédagogique :

  • d’où vient dans le monde non-humain (= « nature », cf Philippe Descola) ce que la majorité d’entre nous « utilisons » au quotidien : le steak dans notre assiette ou la tomate dans notre salade, mais aussi le métal de notre vélo ou la terre glaise de notre assiette ;
  • la diversité de ce monde non-humain, de plus en plus écrasée au fil de l’histoire — bienfaits santé pour les humains, écologie (écosystèmes)
  • la diversité de ses usages par les humains : comment on obtenait notre nécessaire du quotidien avant l’avènement de la pétrochimie

Pourquoi

Nous voulons sensibiliser

  • à la quantité de travail et de ressources que notre quotidien demande
  • à la richesse du monde non-humain renouvelable (sa diversité et ses qualités particulières) et à ce que les humains peuvent en faire
  • à la richesse de la diversité sous toutes ses formes, et comprendre ce qu’elle nous apporte

pour

  • encourager explicitement à consommer moins et mieux
  • être nous en meilleur santé

Comment

Nous voulons proposer, d’une part, de l’accueil, de la restauration et une programmation culturelle élaborées dans le respect de, d’autre part, une éducation à l’agriculture durable, à l’alimentation durable, à la cuisine saine, aux plantes (et arbres) cultivées et sauvages, aux matériaux qui en découlent, aux autres divers matériaux durables issus de la nature, à l’activité physique d’un quotidien sobre, à comment toutes ces choses et connaissances permettent de s’éloigner du modèle capitaliste pétro-dépendant, nocif et non durable.

En attendant plus de concret, on vous propose d’explorer des ressources sur le coin, qui mérite à être découvert!